Saint-Marcellin.fr

Eau

La gestion municipale de l'eau : un atout pour les consommateurs !

eau.jpg

Afin de mieux maîtriser l’ensemble de la chaîne de l’eau, la municipalité a décidé en 2008 de reprendre la gestion de la ressource en régie municipale à l’issue du contrat d’affermage qui liait la Ville à la SAUR depuis 1988. Une démarche motivée par deux objectifs :

- créer un véritable service public de l’eau, afin de mettre en place une gestion transparente tout en favorisant l’intérêt des usagers ;
- faire en sorte que l’eau, bien commun et ressource naturelle précieuse, ne soit plus la source de profits privés.

Contrôle des captages, entretien du réseau, recherche de fuite, interventions chez les particuliers,… Le passage en régie municipale permet chaque année de réinvestir en moyenne plus de 375 000 € pour entretenir ou améliorer le réseau. En 2012, 274 230 € de travaux ont été réalisés. L’éradication des fuites qui ont un impact sur le rendement du réseau est une priorité. Elles sont systématiquement détectées et supprimées lors des travaux effectués dans le cadre des différents aménagements urbains réalisés par la Ville ou ciblées sur des secteurs précis. En 2012, une importante fuite détectée rue Arago a nécessité d’importants travaux sur les conduites, d’un montant de 100 000 €.

La régie a également entrepris depuis 2008 une vaste campagne pour résorber les branchements en plomb: en trois ans près de 1 000 branchements en plomb ont été ainsi changés. 420 restent à changer.

Changement de pompe station de la Scie

Description de la vignette

Faubourg Vinay

Description de la vignette

Faubourg Vinay

Description de la vignette

Place de l'église

Description de la vignette

L’eau à Saint-Marcellin – Les chiffres clés (2012)

  • 3 captages le long du Merdaret
  • 3 réservoirs : celui du Plan alimente la partie haute de Saint-Marcellin ; celui de Pulevin alimente le reste de la ville ; et celui de Bellevue
  • Un réseau de 53 km de canalisations pour l’eau
    et 32 km pour la collecte des eaux usées et l’assainissement



  • 3 111 abonnés
  • 504 000 m3 d’eau vendus
  • 274 230 € de travaux d’investissements sur les réseaux d’eau et 227 294 € sur les réseaux d’assainissement

Le saviez-vous ?

328 c’est le montant de la facture annuelle pour la consommation moyenne d’une famille de 4 personnes (120 m3).

Sur sa facture d’eau et d’assainissement, l’usager paie :

31 % pour la production et la distribution de l’eau potable jusqu’à son robinet

44 % pour l’assainissement : collecte de ses eaux usées et leur traitement en station

Pour en savoir plus

Régies municipales d’eau et d’assainissement

1 bis rue Ampère - Tél. 04 76 64 01 81

Site internet : www.esdb.fr

Assainissement : Saint-Marcellin relié à Aqualline

Aqualline.jpg


Pour l’assainissement et le traitement des eaux usées, Saint-Marcellin est rattachée à la station d’épuration située à Saint-Sauveur, en bordure de la Cumane.

Cet équipement, mis en service en 1983, est géré par le SIVOM (Syndicat intercommunal à vocation multiple) de l’agglomération de Saint-Marcellin que préside Jean-Michel Revol, maire de Saint-Marcellin.

Conçue pour assurer l’épuration des eaux de 18 000 équivalents habitants, cette station ne répondait plus aux normes de plus en plus strictes. Cette situation, et la nécessité de répondre aux exigences du développement du territoire, ont conduit les élus du SIVOM à décider, en décembre 2007, la construction d’un nouvel équipement, Aqualline, un complexe de traitement des eaux usées composé de trois équipements complémentaires :
• Une station de traitement des eaux d’une capacité de 35 000 équivalents habitants.
• Un atelier de séchage des boues à basse température d’une capacité de 47 500 habitants.
• Un collecteur de rejet d’une longueur d’environ deux kilomètres conduisant directement les eaux épurées à l’Isère.

Pour en savoir plus : http://www.aqualline.fr/

Aqualine a été inaugurée le 8 novembre 2013 par Jean-Michel Revol, maire de Saint-Marcellin et président du SIVOM.