Saint-Marcellin.fr

Patrimoine

Des produits locaux incontournables

Le Saint-Marcellin

Toute une histoire ...

A l’origine, la "tomme de Saint-Marcellin" était réalisée à partir du lait de chèvre. Dès le XVème siècle, les premières mentions historiques du fromage Saint-Marcellin apparaissent. Le Dauphin Louis II, fils de Charles VII et Gouverneur du Dauphiné, en consommait avec son épouse Louise-Charlotte de Savoie au Château du Bouqueron.

Si l’on en croit la légende, le futur Louis XI fit connaissance du Saint-Marcellin après un accident de chasse dans le massif du Vercors.

fromages st-marcellin 063.jpg

1730 : la réglementation sur l'élevage caprin pour un reboisement rapide des campagnes a pour conséquence une diminution des troupeaux. Le lait de vache vient compenser le manque.


1870 : l'essor du chemin de fer, l'instauration de tournées régulières et la naissance de fromageries contribuent à l'expansion du Saint- Marcellin, produit aujourd’hui connu dans toute la France.

Les professionnels 

Comité pour le Saint-Marcellin
Maison de l’Économie, 7, rue du Colombier, 38160 Saint-Marcellin
Tél. 04 76 38 12 54 / cism@wanadoo.fr

Rendez-vous sur le site officiel pour en apprendre plus sur ce produit d'exception !

www.fromage-saint-marcellin.fr


Noix de Grenoble

Noix 2.jpg

Ce sont les Romains qui ont introduits la culture de la noix dans la région. Petit à petit, elle est devenue un produit phare du territoire et possède désormais sa propre appellation « Noix de Grenoble ». Celle-ci remplace peu à peu la culture de la vigne et du ver à soie décimées par la maladie du phylloxera à la fin du XIXe siècle.

Les zones de plantation les plus denses se trouvent dans la basse vallée du Grésivaudan en montant vers Grenoble ( = 7 000 hectares de noyeraies).

La zone d’appellation couvre 259 communes sur trois départements dont 183 en Isère, 47 dans la Drôme et 29 en Savoie.

Depuis 1938, la noix de Grenoble est devenue l’un des rares fruits qui dispose d’une Appellation.

Seules ces trois variétés de noix de Grenoble reconnues par l’AOP (Appellation d’Origine Protégée):

- La Franquette noix la plus cultivée et consommée en France, elle est reconnue pour être savoureuse.
- La Parisienne : conique au sommet et plate à sa base au goût fin et délicat. Elle est souvent utilisée dans les desserts.
- La Mayette : noix légèrement allongée de calibre assez gros et reconnue pour être savoureuse et facile à extraire.

Noix.jpg

La mondée: Une animation populaire 

La mondée consiste à débarrasser les noix de leur coque rigide afin d'en extraire les cerneaux.

A l’époque, c’était l’opportunité pour les gens de se retrouver et travailler dans une ambiance conviviale. Chaque village du territoire avait « sa mondée » qui se terminait souvent par un repas et des danses.


Le Grand Séchoir Maison du Pays de la Noix, musée situé à Vinay à proximité de Saint-Marcellin, vous invite à découvrir cette richesse du territoire.
En savoir plus sur : http://www.legrandsechoir.fr/


Les professionnels 

Le Comité Interprofessionnel la Noix de Grenoble (CING) a été créé en 1968. Le comité regroupe aujourd’hui pas moins de 900 producteurs et 18 metteurs en marché.
Les adhérents sont présents en Drôme, Isère et Savoie.

Adresse:
385 A Route de Saint-Marcellin
38160 CHATTE
Tél. 04 76 64 06 64 / cing@noixdegrenoble.com

noix caramelisees.jpg

Produits en vente direct: Huile de noix, cerneaux de noix, noix caramélisées, noix grillées salées, confiture de noix, vin de noix, ...