Saint-Marcellin.fr

Opposition: Saint-Marcellin pour tous

JUILLET 2021

L’avenir de l’îlot Gambetta a toujours été pour nous un sujet essentiel.

Lors de notre campagne électorale, nous avons pris des positions fortes sur ce dossier.

En effet, la place Jean Sorel doit s’ouvrir le plus largement possible sur ce boulevard pour mieux faire rayonner notre centre-ville en facilitant son accès.

Aujourd’hui, il est donc nécessaire de d’éclaircir au maximum cette zone en supprimant les bâtiments insalubres qui séparent la place et le boulevard.

Des projets malvenus de rénovation des bâtiments existant envisagés durant l’ancienne mandature semblent malheureusement toujours en cours dans la nouvelle équipe.

L’existence d’une partie de rempart ne saurait justifier le maintien de ces taudis même rénovés.

En effet, il est tout à fait possible de concilier la préservation des vestiges à valeur historique sans pour autant nuire au développement du centre-ville.

Il convient donc de dégager soigneusement le rempart puis de prendre des résolutions au vu de de que nous découvrirons.

À ce jour, nous n’avons pas connaissance d’un avis écrit des bâtiments de France sur ce sujet, en conséquence, notre réflexion peut et doit s’exercer en toute liberté.

Soyez surs, chers concitoyens, que sur ce dossier, nous serons très vigilants et force de proposition.

Après un printemps particulièrement difficile à de nombreux points de vue, nous vous souhaitons un été et des vacances, les plus libres et heureuses possible.


J. Lascoumes, L. Vignon, B. Giardino, S. Chapre

MAI 2021

La commune s’interroge enfin sur le devenir des arbres de notre ville !

Depuis longtemps aucun arbre malade n’était remplacé. Aujourd’hui, malheureusement, en abattre un grand nombre est devenu incontournable et urgent.

Le projet de parking à la Saulaie, nous amène à constater que de nombreux platanes sont malades et menacent notre sécurité.

Sylvie Mocellin Chapre, motivée par la tradition forestière familiale, représente notre groupe dans cette nouvelle « Commission Arbres » Trois rencontres ont eu lieu. Les échanges y sont passionnants. Nous avons conscience que certaines décisions seront difficiles à prendre mais indispensables pour la sécurité de tous.

Un diagnostic précis des arbres est en cours avec l’ONF. Certains seront à enlever rapidement car en très mauvais état.

Si c’est financièrement possible, nous soutiendrons la plantation d’espèces diversifiées avec un ombrage important, apportant rapidement de la fraicheur car nous sommes une commune du sud. Ainsi, nous diminuerons le risque de contagion et ce sera plus esthétique et plus pédagogique

Nous resterons vigilants pour qu’au moins un arbre soit replanté pour chaque arbre abattu.

Mais, le renouvellement sera difficile car, même en replantant des arbres de bonne taille, il faudra être patient avant d’avoir des ombrages conséquents.

Nous ne sommes que de passage sur terre et les arbres, même s’ils perdurent plus longtemps que nous, le sont aussi.


J. Lascoumes, S.Chapre, L.Vignon, B.Giardino