Saint-Marcellin.fr

Viabilité hivernale

La viabilité hivernale est l'ensemble des moyens mis en oeuvre pour assurer la sécurité routière d'une route humide. Il s'agit donc du déneigement et du traitement du verglas.

  • Mise en place du 20 novembre au 16 mars

- La Commune assure le déneigement de la voirie communale et des espaces publics

- Le Département : voiries départementales

Il y a donc un total de 50 km de voiries à couvrir durant les épisodes de froid.

Le déneigement peut être effectué grâce à un camion, une lame de déneigement et une saleuse portée ou un tracteur agricole équipé d'une lame et d'une saleuse (principalement utilisé pour les voiries diffiiciles comme les secteurs pentus et les rues étroites). Les espaces publics comme les trottoirs et les écoles sont quant à eux déneigés manuellement.

Une trentaine d'agents sont concernés. La veille des épisodes neigeux, 3 chauffeurs et 2 accompagnateurs volontaires sont nommés pour être sur le qui-vive dès 4h du matin.

Les riverains doivent déneiger et racler la glace devant leur domicile. Si le trottoir est verglassé, du sel doit être répandu. 14 bacs sont disposés à des endroits stratégiques et plus sensibles (zones pentues, zones d'ombre, ...)

Halte aux idées reçues : le sel est limité en action et ne fait pas tout !

En dessous de -6°C, celui-ci n'a plus d'effet car il a besoin d'humidité pour agir correctement. Mais attention, le sel agit comme un désherbant, c'est-à-dire qu'il est déstructeur pour la faune et la flore. Il faut donc veiller à en répandre consciencieusement.

Quelques chiffres:

- 350€ sont nécessaires pour faire fonctionner une saleuse de 2m3

- 700€ sont nécessaires pour saler un seul secteur (opération qui peut être répété plusieurs fois dans une journée)

- Au total, 2100€ sont nécessaires pour une opération de déneigement par sortie + la main d'oeuvre mobilisée

bac a sel.png