Saint-Marcellin.fr

Gestion différenciée des espaces publics

Herisson.jpg

Le principe

Avec l'entrée en vigueur de l'interdiction de l'usage de pesticides pour l'entretien des espaces verts publics, la ville de Saint-Marcellin s'est engagée à ne plus utiliser de produits phytosanitaires pour éradiquer ses mauvaises herbes.

La gestion différenciée, c'est donc une nouvelle approche, plus respectueuse de la nature et de la santé de chacun qui consiste à adapter l’entretien des espaces en fonction de leur nature, de leur situation et de leur usage.

A chaque espace son type d'entretien

Les services techniques, avec l'appui d'un bureau d'étude, ont établi un zonage des espaces qui ont été répartis en quatre niveaux, chacun bénéficiant d'un plan de gestion spécifique.

Niveau 1 : Entretien régulier

Niveau 2 : Entretien modéré

Niveau 3 : Entretien naturel

Niveau 4 : Terrains sportifs


Les enjeux de la gestion différenciée

Enjeux sociauxEnjeux environnementauxEnjeux économiquesEnjeux culturels
  • Améliorer le cadre de vie des habitants en mettant à leur disposition une diversité d’espaces.
  • Eduquer le grand public à l’environnement.
  • Favoriser l’autonomie des agents
  • Préserver et enrichir la biodiversité des espaces naturels
  • Limiter les pollutions : réduction des produits phytosanitaires.
  • Gérer les ressources naturelles: valorisation des déchets verts, économie de la ressource en eau.
  • Faire face à des charges de fonctionnement de plus en plus lourdes dues à l’augmentation des surfaces.
  • Optimiser les moyens humains, matériels et financiers.
  • Maitriser les temps de travaux.
  • Adapter le matériel (faucheuse, broyeur…).
  • Valoriser l’identité des paysages communaux.
  • Mettre en valeur les sites de prestiges et patrimoniaux.
  • Diversifier et transmettre le savoir-faire et l’art du jardinier.


Les avantages 

  • des coût d’entretien
  • de la productivité du personnel
  • de la gestion des déchets verts
  • de la diversité biologique
  • du paysage urbain